Les voisins vigilants

Panneau voisins vigilants Noyelles sur Escaut

La sécurité des biens et des personnes :
un sujet au cœur des préoccupations des habitants.

Noyelles sur Escaut a voulu répondre aux interrogations des ses administrés
et a fait les démarches nécessaires pour adhérer
à la "Participation citoyenne".

 

Une réunion d'information sur les "Voisins vigilants".

C'est le 14 mai 2013 et à la demande du maire, Philippe Loyez,que le capitaine Devienne de la compagnie de gendarmerie de Cambrai, avec le major Genelle, commandant la brigade de Marcoing, sont venus présenter une méthode basée sur la participation citoyenne : le dispositif Voisins vigilants.
La sécurité des biens et des personnes était un sujet prioritaire au centre des préoccupations des habitants.
Près de 70 habitants avaient participé à cette réunion de sensibilisation qui débouchera, en novembre 2013, à des « binômes citoyens gendarmes ».
Par le biais du dispositif Voisins vigilants, et pour gêner plus efficacement les actes de délinquance, les militaires recherchent un soutien auprès de la population.
Une participation entre les gendarmes et des référents (des citoyens volontaires) basée sur les notions de solidarité, de responsabilités et de vigilance.
Voisins vigilants existe en France depuis 2007. Le but est de lutter contre les cambriolages, en incitant les habitants d’un quartier à en assurer une surveillance efficace dans l’intérêt de tous.
Participation citoyenne, comment ça marche ?
En premier lieu, le citoyen remarque des faits inhabituels : la présence de véhicules ou de personnes suspectes. Il reporte les éléments qu’il mémorise : plaque d’immatriculation, signe distinctif, voisin concerné, coordonnées des témoins, etc, aux référents qui servent de relais. Ces informations seront remontées en temps réel à la gendarmerie. Ce dispositif à l’avantage de créer un climat sécuritaire défavorable aux malfaiteurs.
Les référents ne sont pas désignés par le maire. Ce sont des personnes volontaires qui font acte de candidature. Prochainement, aux entrées de la commune et sur chaque boîte aux lettres, un panneau signalera l’adhésion à l’opération. Autre objectif important pour le maire : « Consolider le lien social, aider à connaitre leurs riverains. Les voisins auront aussi le réflexe de prendre des nouvelles des personnes âgées isolées de leur quartier… ».
Pour terminer, les militaires ont assuré : « En aucun cas, les référents ne peuvent organiser des patrouilles civiles ou intervenir dans le maintien de l’ordre ». Cette réunion d’information aurait été incomplète sans les conseils de sécurités élémentaires donnés par les gendarmes, qui sont revenus avec moult détails de faits des malfaiteurs qui restent très imaginatifs.

2013-05-14-reunion_voisins_vigilants-012013-05-14-reunion_voisins_vigilants-022013-05-14-reunion_voisins_vigilants-03

2013-11-08-signature_protocole_voisins_vigilants-012013-11-08-signature_protocole_voisins_vigilants-022013-11-08-signature_protocole_voisins_vigilants-03

Signature du protocole : «voisins vigilants»

Noyelles sur Escaut est sous le régime des « Voisins vigilants », du dispositif de participation citoyenne. Philippe Loyez, maire, avec les représentants de la gendarmerie et Thierry Hegay sous préfet de Cambrai ont signé le protocole de participation citoyenne en la mairie du village le 08 novembre 2013.
Le document a été signé par l’adjudant Nicodème de la brigade de Marcoing, Philippe Loyez maire, Thierry Hegay sous-préfet de Cambrai et le capitaine Devienne représentant le commandant de groupement de la gendarmerie.
Ce protocole est conclu pour une durée de deux ans à compter de la signature, renouvelable chaque année par tacite reconduction. Il peut être dénoncé par l’une des parties après un préavis de six mois.
Il repose essentiellement sur l’implication de référents. Ces derniers loin d’être des paranoïaques du cambriolage, des voyeurs qui épient les faits et gestes de leurs voisins, des délateurs nostalgiques des années 40, ou encore des justiciers aigris prêts à créer des milices armées pour assurer la défense de leur quartier, les « Voisins vigilants » sont simplement des citoyens désireux de créer un élan d’entraide et de solidarité dans leur quartier pour réduire l’insécurité.
Thierry Hegay, sous-préfet de Cambrai, a insisté sur le fait qu’il ne s’agit pas de délation, que les référents sont des citoyens à part entière et que leurs actions instaurent et tissent des liens honorables entre la population et les forces de l’ordre.
Concernant Noyelles sur Escaut, les référents ont été instruits et les panneaux montrant un œil stylisé ont été mis en place aux entrées du village.

Quelques numéros de téléphone à retenir :

La brigade de gendarmerie de Marcoing : le 17 et aussi le 03 27 37 50 05
La marie de Noyelles : 03 27 37 52 21.